EN CE MOMENT
Site du CASNAV

Conférence - formation enseignants UPE2A et NSA - 12 octobre 2017

Dans le cadre de la formation des nouveaux enseignants en UPE2A organisée du 12 au 19 octobre 2017 (premier et second degré), le CASNAV de la Guyane reçoit deux chercheuses et une doctorante qui tiendront une conférence le jeudi 12 octobre 2017 à l’ESPE de la Guyane.

« Accueillir les primo-arrivants à l’école.
Expérimentations sociologiques et pédagogiques dans les académies de Créteil et de Versailles »

Maïtena Armagnague, MCF en sociologie, INS HEA, Grhapes,
associée au Centre Émile Durkheim et à MIGRINTER
Maitena Armagnague

« Accueillir les primo-arrivants à l’école.
Expérimentations sociologiques et
pédagogiques dans l’académie de Bordeaux »

Isabelle Rigoni, MCF en sociologie, INS HEA, en délégation CNRS au Centre Émile
Durkheim, associée au Grhapes et à MIGRINTER
Isabelle Rigoni

Ces deux communications portent sur la façon dont des chercheurs en sciences sociales prennent en compte le point de vue d’enquêtés juvéniles (6-16 ans) dans le cadre de travaux sur la participation sociale et scolaire de jeunes migrants (programmes de recherche EVASCOL et EDUCINCLU). En proposant une méthodologie qui puisse saisir au plus près le point de vue des jeunes enquêtés, nous entendons sortir d’une approche adultocentrée. Pour ce faire, nous utilisons des méthodes collaboratives et participatives visant à les placer en
situation de co-production de la connaissance. Nous expliquerons comment ces méthodes ont été co-construites avec des chercheurs issus de plusieurs disciplines, des acteurs issus du tissu associatif et du monde de l’éducation, et des artistes.

« Accueillir les primo-arrivants à l’école.
Expérimentations sociologiques et pédagogiques dans l’académie de la Guyane »

Alexandra Vié, formatrice ESPE, Université de Guyane
alexandra vie

A travers la présentation d’expérimentations menées en UPE2A à Maripasoula durant l’année scolaire 2016-2017, cette communication cherchera à appréhender les dynamiques qui participent à la construction des expériences scolaires des enfants et jeunes migrants sur le territoire. Dans quelle mesure les récitsdes enfants et des adolescents nous permettent de comprendre leur rapport à l’école ? Comment pouvons-nous les accompagner à mettre des mots et à s’approprier le parcours migratoire familial dont ils sont le projet ? Quelles en sont les répercussions dans leur pratique scolaire ?
Pour y parvenir, nous présenterons, dans un premier temps, le protocole expérimental coconstruit
avec les professeurs des UPE2A d’une école élémentaire et du collège. Ce protocole
s’inscrit dans la lignée des travaux menés et présentés par Maïtena Armagnague et Isabelle Rigoni.
Dans la mesure où ce projet de recherche est en cours de réalisation, nous dégagerons, dans un
second temps, quelques premiers résultats. Echanger avec les enfants sur la représentation de leur
famille ou sur leur lieu de vie, discuter avec des adolescents sur les parcours migratoires ouvrent
des pistes de réflexion intéressantes portant sur les particularités des enfants inscrits dans le
dispositif en Guyane mais également sur leur perception de la scolarité en contexte amazonien.

Publications des auteures

Armagnague Maïtena, Cossée Claire, Rigoni Isabelle, Tersigni Simona, « Infanzia e gioventù migranti alla luce delle istituzioni socio-educative in Francia » (Enfances et jeunesses migrantes au prisme des institutions socio-éducatives en France), Autonomi locali e servizi sociali, Dossier « Migrazioni, itinerari e istituzioni di socializzazione » (Migration, itinérance et institutions de socialisation) (dir. M. Armagnague, C. Cossée, I. Rigoni, S. Tersigni), XXXIX(3), 2016, p.393-414.

Armagnague Maïtena, Rigoni Isabelle, « Saisir le point de vue de l’enfant. Enquêter sur la participation socio-scolaire des élèves migrants », Recherches qualitatives, Dossier Prudence empirique et risque interprétatif, Catherine de Lavergne (éd.), Hors-série, n°20, 2016, p.311-329.

Armagnague Maïtena, Rigoni Isabelle, « Conduire une recherche sur la scolarisation d’élèves primo-migrants : quelques enjeux et défis socio-institutionnels », Nouvelle revue de l’adaptation et de la scolarisation (NRAS), n°75, 2016, p.321-333.
Armagnague Maïtena,Cossée Claire et. al. « Combiner sociologie et arts dans le recueil des données. Eléments vers une conceptualisation des méthodes artistiques dans les enquêtes qualitatives : l’exemple d’une recherche sur la scolarisation des enfants migrants », Migration Société, n°167, mars 2017, pp. 63-76.

Clavé-Mercier Alexandra, Rigoni Isabelle, « Enquêter sur les migrations. Une approche qualitative », Migrations Société, Dossier « Enquêter sur les migrations » (dir.), 29(167), janvier-mars 2017, p.15-28.

Ebersold Serge, Armagnague Maïtena, « Importunité scolaire, orchestration de l’accessibilité et inégalités »avec S. Ebersold, Éducation et Sociétés, n° 39/2017/1, pp. 137-152, 2017.

Mendonça Dias Catherine, Rigoni Isabelle, « Vivre l’exil à l’école. Expériences migratoires et accompagnement éducatif », Dossier « L’école et la question sociale. Les frontières floues de l’action éducative » (coord. Margarita Sanchez-Mazas, Frédérique Giuliani, Barbara Fouquet-Chauprade), Raisons éducatives, à paraître.
Rigoni Isabelle, « Accueillir les élèves migrants. Dispositifs et interactions à l’école publique en France », Alterstice – Revue Internationale de la Recherche Interculturelle (Québec), 7(1), 2017, p.39-50.

JPEG - 893 octets CASNAV de la GUYANE
38 rue des 14 et 22 juin 1962
97300 CAYENNE
JPEG - 1.1 ko

0594 27 21 97

EDITO



L’équipe du CASNAV de la Guyane vous souhaite la bienvenue sur son nouvel espace numérique.
Véritable interface, celui-ci est spécifiquement dédié à tous ceux qui oeuvrent pour une intégration
réussie des élèves allophones dans notre système éducatif.
Outil de diffusion, ce site s’adresse à l’ensemble de la communauté éducative qui pourra y trouver
les informations et les ressources relatives à l’accueil et la scolarisation des élèves nouvellement
arrivés.
Espace de mutualisation et d’échange, il permettra aux enseignants des unités pédagogiques de
partager leurs expériences et de valoriser les projets qu’ils auront initiés.
Ressource pour la formation, il mettra à la disposition de tous les ressources pédagogiques
innovantes . Il se fera l’écho des dispositifs mis en œuvre par le CASNAV pour accompagner
spécifiquement l’acquisition de la maîtrise de la langue par les élèves arrivant de l’étranger.
N’hésitez pas à nous confier vos contributions et ensemble, faisons vivre cet espace.

Andrée STEPHENSON
Inspectrice de l’Education nationale préélémentaire
en charge du CASNAV

Les évènements à venir
  • Lundi 1er juin
    Commissions Harmonisation épreuves ponctuelles BAC
  • Vendredi 3 juillet
    Vacances d’été

©2018 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales